Archivé — Engagement d'Industrie Canada pour la gestion du spectre

La participation d'Industrie Canada à l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 a commencé en octobre 2002 alors que le Ministère a soutenu la candidature de Vancouver en s'engageant à fournir un appui en matière de gestion du spectre :

[Le bureau de Vancouver] est prêt à appuyer les organisateurs en allouant des licences de radiofréquences additionnelles … et … accepte d'examiner et de régler en temps opportun tout problème de brouillage radioélectrique.

Sept services essentiels fournis par le gouvernement du Canada :

  • police et sécurité;
  • entrée de biens et de personnes au Canada;
  • protection de la propriété intellectuelle et spectre des fréquences radioélectriques;
  • services météorologiques;
  • santé et sécurité publique;
  • développement durable;
  • questions sur les impôts.

Cet engagement est devenu un élément de la promesse globale de soutien du gouvernement du Canada à la candidature de Vancouver aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010, promesse qui a été officialisée dans l'Entente multipartite signée en novembre 2002.

Peu après que Vancouver a été choisie comme ville hôte des Jeux d'hiver de 2010, Industrie Canada s'est lancé dans sa propre aventure olympique pour honorer l'engagement pris à l'égard de la gestion du spectre et faire en sorte que le personnel et les outils voulus soient en place et prêts pour les Jeux.

Étant donné que les Jeux seront l'opération liée au spectre la plus complexe jamais exécutée au Canada, le Ministère a dû puiser dans l'expertise et l'équipement spécialisés se trouvant partout au pays.

L'équipe de gestion du spectre de 2010 réunit des employés des quatre coins du Canada qui possèdent des compétences variées, ainsi que l'expérience nécessaire pour répondre aux besoins des Jeux. Parmi les membres de l'équipe, certains ont acquis de l'expérience à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver de 1988 à Calgary ou encore lors des Jeux d'hiver du Canada de 2007. L'équipe est fière d'avoir des capacités bilingues et multilingues, y compris en allemand, en slovène et en espagnol. Grâce au bilinguisme de l'équipe, Industrie Canada satisfait aux objectifs fixés en matière de langues officielles pour les Jeux.

Le Ministère a des équipes à Vancouver et à Whistler, prêtes à intervenir 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour régler tout problème de brouillage radioélectrique. Des équipes sont aussi présentes aux sites des épreuves et aux alentours de façon à pouvoir régler rapidement les problèmes liés au spectre des radiofréquences.

En plus d'avoir créé une équipe nationale de gestionnaires et d'agents de gestion du spectre pour les Jeux, le Ministère a fait le nécessaire pour que ces agents utilisent l'équipement d'avant-garde qui est essentiel pour gérer une manifestation d'envergure mondiale où l'on se servira des plus récentes technologies sans fil. Qu'il s'agisse de fournir le matériel destiné aux équipes sur le terrain ou de mettre à niveau les centres intégrés d'observation du spectre existants, toutes les régions ont prêté de l'équipement pour les Jeux olympiques. Du reste, le nouvel équipement de pointe dont on a fait l'acquisition pour répondre à l'augmentation prévue d'activité dans le spectre deviendra l'héritage des Jeux; il sera utilisé dans les grandes manifestations à venir et mis à la disposition des autres régions du Canada.

Industrie Canada travaille en étroite collaboration avec le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN) et les membres de la famille olympique pour répondre complètement à tous leurs besoins dans le domaine du spectre et des radiocommunications. Conformément à son engagement, le Ministère a attribué jusqu'à concurrence de 1 800 fréquences radio aux Jeux à des fins de sécurité et de sûreté publiques, les activités du COVAN pendant les Jeux, les commanditaires des Jeux, les équipes et délégations étrangères, les dignitaires et organismes gouvernementaux étrangers, et les médias canadiens et étrangers. Ayant déjà réalisé une vérification préalable aux Jeux, l'équipe du spectre de 2010 continuera à surveiller et à vérifier l'équipement de communication dont les utilisateurs canadiens et étrangers comptent se servir pour s'assurer que tous les appareils sont compatibles avec le spectre utilisé au Canada.

Le Ministère est extrêmement fier de l'équipe qu'il a mise sur pied et ne doute pas qu'elle fournira un service en or.

  • RSS
  • Partager
Date de modification :