Archivé — Un partenariat public-privé aide des entrepreneurs à révolutionner la béquille

Les fondateurs de SideStix, Sarah Doherty — entrepreneure, athlète, ergothérapeute, amputée — et l'ingénieur Kerith Perreur-Lloyd, sont certains d'avoir conçu la meilleure béquille d'avant-bras à haut rendement au monde.

En décembre 2011, les fondateurs de SideStix, Sarah Doherty et Kerith Perreur-Lloyd, ont présenté leur béquille d'avant-bras à un groupe de magnats des affaires canadiens à l'émission de la CBC, Dragon's Den. Leur produit a suscité l'intérêt des « Dragons » et SideStix a signé une entente avec Bruce Croxon, qui investira 60 000 $ en échange d'une participation de 30 % dans l'entreprise.

Les fondateurs de SideStix (site en anglais seulement), Sarah Doherty — entrepreneure, athlète, ergothérapeute, amputée — et l'ingénieur Kerith Perreur-Lloyd, sont certains d'avoir conçu la meilleure béquille d'avant-bras à haut rendement au monde. En effet, leur béquille d'avant-bras, qui est ergonomique et absorbe les chocs, réduit considérablement la pression exercée sur l'articulation et les blessures secondaires qui sont souvent associées à l'utilisation de béquilles. Et les embouts interchangeables qui permettent à l'utilisateur de se déplacer sur toutes les surfaces, notamment la neige, le sable, la glace et la boue, ajoutent encore plus de valeur à leur produit.

Mais quand est venu le temps de la mise en marché, SideStix a réalisé que prouver la valeur d'un produit peut en soi être un défi. Sarah et Kerith, comme bien d'autres entrepreneurs, ne disposaient pas des ressources scientifiques et techniques nécessaires pour présenter aux consommateurs avertis les preuves scientifiques qu'ils exigeaient. C'est à ce moment que Mitacs-Accélération et le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches Canada (PARI-CNRC) sont entrés en scène.

Mitacs-Accélération, le plus important programme de stages de recherche au Canada, établit des liens entre des entreprises et plus de 50 universités axées sur la recherche par l'entremise d'étudiants des cycles supérieurs et de stagiaires postdoctoraux. Le PARI-CNRC offre des services-conseils techniques et commerciaux pour aider les entreprises à croître grâce à l'innovation et à la technologie.

Béquille d'avant-bras de SideStix

En partageant les coûts avec Mitacs-Accélération et le PARI-CNRC, SideStix a pu engager, à titre de stagiaire, Megan MacGillivray, une étudiante au doctorat de l'Université de la Colombie-Britannique, qui, avec l'aide de sa superviseure, Bonita Sawatzky, évalue les différences biomécaniques qu'il y a entre les béquilles de SideStix et les béquilles d'avant-bras traditionnelles. SideStix utilise déjà les résultats préliminaires de ces travaux pour améliorer le produit en vue de faciliter la marche et de réduire les blessures dues à la surutilisation.

Avantages des stages pour les entreprises : Certaines entreprises ont recours aux stages en recherche-développement industrielle pour tester leur projet avant de se lancer dans un projet de recherche plus important. D'autres y ont recours pour atteindre des objectifs de validation du concept à court terme ou pour effectuer efficacement un transfert de la technologie dans le cadre d'une plus vaste stratégie de collaboration. Et d'autres enfin s'en servent pour déterminer si elles doivent créer des postes en recherche-développement à l'interne et mettre à l'essai d'éventuels employés.

« Le fait de pouvoir démontrer à nos clients — à l'aide de données empiriques provenant d'une source objective et crédible — que nos béquilles réduisent les blessures dues à la surutilisation nous donne un véritable avantage sur nos concurrents, a expliqué Sarah Doherty. En effet, il n'y a pratiquement pas eu de recherche jusqu'à maintenant sur les béquilles d'avant-bras; c'est pourquoi trop de gens doivent se débrouiller avec des conceptions très primitives qui ne sont pas ergonomiques. Grâce aux travaux de Megan, nous pouvons montrer comment est mesuré l'effet de la béquille sur l'articulation. Megan nous a aussi fourni de précieux renseignements sur les désignations ISO, qui nous aideront à obtenir de nouveaux marchés en Europe et au Royaume-Uni. »

  • RSS
  • Partager
Date de modification :