Archivé — Les rapports entre la Mongolie et le Canada mettent en évidence le lien entre normalisation et commerce

Des membres du Conseil canadien des normes et de la Mongolian Agency for Standardization and Metrology lors d’un séminaire d’information en Mongolie.

Source : Joe Tiernay

Le Canada est le deuxième investisseur étranger en Mongolie derrière la Chine. En 2011, les exportations de la Mongolie vers le Canada se sont chiffrées à plus de 241 millions de dollars. C'est en raison de l'importance des rapports commerciaux entre les deux pays que le Conseil canadien des normes (CCN) a établi une relation officielle avec son homologue, la Mongolian Agency for Standardization and Metrology (MASM). L'entente vise à favoriser les échanges bilatéraux ainsi que l'accès des deux pays aux marchés mondiaux.

Depuis la signature du protocole d'entente en 2010, du personnel du CCN a effectué une analyse des programmes d'élaboration de normes de la MASM, formulé des recommandations et offert son expertise. Des représentants des deux organismes se sont rencontrés à plusieurs reprises pour échanger formellement et pour participer à des ateliers. Le CCN et la MASM ont établi un plan de travail des futures activités de renforcement des capacités en vue de consolider l'infrastructure de normalisation en Mongolie et d'élaborer des normes et des règlements appropriés pour les secteurs minier et des transports de la Mongolie. Ces activités de renforcement des capacités seront mises en œuvre par le personnel du CCN et d'autres experts techniques concernés du Canada.

« Les résultats des efforts du CCN en Mongolie, menés en collaboration avec la MASM, seront d'une grande importance pour le Canada, a déclaré John Walter, directeur général du CCN. Qu'il s'agisse, par exemple, de l'adaptation des codes et des normes aux conditions climatiques dans le nord du Canada ou encore de la modernisation de notre infrastructure nationale de normalisation, le CCN a beaucoup à offrir à ses collègues mongols en fait d'enseignements utiles. »

Stratégie nationale de normalisation pour la Mongolie

Le CCN et la MASM ont convenu d'un plan de travail de trois ans, lequel comprend la tenue de rencontres en personne deux fois par année. Le but ultime du projet est pour le CCN d'aider la MASM à présenter au gouvernement de la Mongolie une stratégie nationale de normalisation qui décrit la façon dont les normes seront utilisées pour faire progresser les secteurs prioritaires de l'économie mongole.

« Outre les nombreuses similitudes géographiques et les intérêts commerciaux qu'ont en commun les deux pays, je trouve qu'ils ont le même esprit de collaboration et de coopération, a affirmé l'ambassadeur du Canada auprès de la Mongolie, Gregory Goldhawk. Les ateliers de normalisation tenus récemment par le CCN et ses réunions avec des cadres supérieurs en Mongolie ont déjà enrichi nos relations; le dialogue continu ici proposé ne peut que stimuler la croissance économique et commerciale », a-t-il ajouté.

Le partenariat solide établi entre le CCN et la MASM, ainsi que les liens qui se forgent de plus en plus entre des experts canadiens et mongols dans secteurs d'intérêt clés influenceront grandement le développement continu de l'infrastructure de normalisation et de réglementation de la Mongolie.

Date de modification :