Archivé — Le ministre de l'Industrie annonce un investissement remboursable de 19,6 millions de dollars dans un projet de mise au point d'un avion à réaction à London

Notes d'allocution
L'honorable Jim Prentice, C.P., C.R., Député
Ministre de l'Industrie

Diamond D-Jet corporation

London (Ontario)
Le 16 février 2008

La version prononcée fait foi

Merci de votre chaleureuse présentation. C'est un plaisir d'être ici aujourd'hui dans les installations de Diamond D-JET pour soutenir la recherche-développement (R-D) effectuée par une telle entreprise d'avant-garde. Je suis ravi de constater que plusieurs représentants locaux sont aussi présents.

Comme vous le savez, le secteur aérospatial du Canada est un chef de file mondial qui emploie 79 000 Canadiens hautement qualifiés et qui génère des revenus annuels de 22,1 milliards de dollars.

Pour se maintenir à la fine pointe d'un secteur aussi concurrentiel, les entreprises aérospatiales canadiennes investissent collectivement chaque année plus de 1 milliard de dollars dans des activités de R-D.

Nous savons tous que la R-D est plus essentielle que jamais à l'expansion du savoir et à la transformation de ce savoir en nouveaux produits, services et technologies. Dans le secteur aérospatial comme dans tous les autres, la R-D est le moteur de l'innovation et la clé de la réussite à l'ère de l'économie du savoir.

C'est pourquoi je suis heureux d'annoncer un investissement remboursable de 19,6 millions de dollars dans le programme D-JET de la Diamond D-JET Corporation. Il s'agit du premier investissement que nous faisons dans le cadre de la nouvelle Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (ISAD). Il témoigne concrètement de l'engagement de notre gouvernement à l'égard du renforcement des secteurs canadiens de l'aérospatiale et de la défense.

Cet investissement dans le projet de la Diamond D-JET Corporation viendra soutenir la conception, l'essai et la certification des tout premiers prototypes du D-JET, un petit avion d'affaires à réaction novateur, entièrement en matériaux composites.

Imaginez le potentiel d'un tel produit. Le D-JET est un avion à cinq passagers destiné au marché des pilotes propriétaires. Son altitude de vol maximale est de 7 620 mètres, ce qui assure aux pilotes une sécurité accrue et permet de réduire les coûts du carburant et de l'exploitation.

Avec des avantages tels que l'accès à des aéroports plus petits et ruraux, l'économie en carburant et la haute vitesse, cet avion permettra d'accroître la flexibilité en matière de voyages pour les passagers en leur offrant plus d'options lorsqu'ils doivent se rendre d'un endroit à un autre. Dans le contexte des nouvelles tendances en ce qui a trait aux voyages aériens, on observe déjà, dans le marché des petits avions d'affaires à réaction, l'émergence de services tels que les avions-taxis. Le D-JET novateur de Diamond Aircraft est bien capable de prendre la tête de ce passionnant créneau nouvellement créé.

Ce sont des idées originales comme celle du D-JET, proposées par des entreprises canadiennes — et non par les gouvernements — qui créent la prospérité.

Et c'est justement l'objectif de la stratégie des sciences et de la technologie lancée par le gouvernement au printemps dernier. Il s'agit d'établir les conditions propices à la création d'un contexte commercial qui encourage le secteur privé à faire preuve de leadership en matière d'innovation.

Nous réalisons cela en établissant trois avantages distincts pour le Canada : un avantage entrepreneurial qui incite les entreprises à innover; un avantage du savoir qui permet aux Canadiens de se maintenir à l'avant-garde de la recherche et des découvertes mondiales; et un avantage humain qui aide les Canadiens à acquérir les compétences requises pour participer à l'économie du savoir.

Un exemple de la manière dont nous créons un avantage entrepreneurial est l'établissement de partenariats entre les secteurs public et privé. Ces partenariats, comme celui formé aujourd'hui avec Diamond dans le cadre de l'ISAD, mettent à profit les investissements du secteur privé dans la R-D. Si le secteur privé ne transformait pas de découvertes en produits, nous ne pourrions transformer notre savoir en richesses.

En investissant dans Diamond, le gouvernement montre son engagement à l'égard de la R-D et du rôle important qu'elle joue dans l'économie du Canada.

Diamond Aircraft Industries, membre du Diamond Group, est l'un des dix employeurs industriels les plus importants à London. Ce programme de développement produira des avantages économiques considérables pour la région. Non seulement attirera-t-il des investissements étrangers, mais il offrira aussi des possibilités d'emplois de haute spécialisation axés sur le savoir.

Au nom du gouvernement du Canada, je souhaite à la Diamond D-JET Corporation tout le succès possible. Nous sommes convaincus que cet investissement produira de nombreux avantages pour les membres de la collectivité et qu'il contribuera à la croissance de l'industrie et à l'essor de l'économie canadienne.

Merci.

Date de modification :