Archivé — Le Gouvernement du Canada Investit dans des Projets Pilotes sur l'hydrogène et sur des Technologies Compatibles avec l'hydrogène

Archivé

Toronto, Ontario | 24 septembre 2004

L'honorable David L. Emerson, ministre de l'Industrie, a annoncé aujourd'hui un investissement de 7,1 millions de dollars dans trois projets pilotes sur l'hydrogène et sur des technologies compatibles avec l'hydrogène dans le cadre du programme des Adhérents pionniers de l'hydrogène (APh2). L'annonce des investissements a été faite lors de la conférence Hydrogène et Piles à combustible 2004, qui se tient à l'hôtel Sheraton Centre de Toronto, jusqu'au 28 septembre 2004.

« Nous veillons à ce que les progrès scientifiques et technologiques rendus possibles par la recherche se traduisent par une compétitivité et une productivité accrues partout au Canada, a dit le ministre Emerson. Les investissements faits par Industrie Canada dans des programmes tels que APh2 sont le reflet d'une réflexion prospective, et permettent de repérer dès aujourd'hui les technologies clés de demain. Nous nous assurons ainsi que le Canada reste à l'avant-garde de l'innovation technologique. »

Le Programme APh2 a investi 935 000 dollars dans un projet mené par Fuel Cell Technologies Ltd. de Kingston, en Ontario. Ce projet fera la démonstration de la production d'énergie et de chauffage domestique en utilisant quatre piles à combustible à oxyde solide dans une résidence d'étudiants, ressemblant à des maisons en rangée, à l'Université de Toronto, à Mississauga.

Une somme de 2 millions de dollars a été investie dans un projet mené par Ballard Power Systems de Burnaby, en Colombie-Britannique. Ce projet étudiera des systèmes d'alimentation de secours sans coupure à pile à combustible à membrane échangeuse de protons, dans trois applications concrètes, soit dans un immeuble à usage industriel et commercial, dans une station de commutation pour l'industrie des télécommunications et dans des pièces où se trouvent des serveurs.

De plus, le Programme APh2 a investi 4,2 millions de dollars dans un projet mené par Hydrogenics Corporation de Mississauga, en Ontario. Cet investissement sera utilisé afin de démontrer que les piles à hydrogène peuvent offrir des solutions pour le transport, notamment la construction de véhicules utilitaires et de livraison à hydrogène, l'installation d'une borne de production d'hydrogène et de ravitaillement en hydrogène à l'Exposition nationale canadienne et la poursuite de la recherche sur les outils de surveillance et de diagnostic embarqués ou externes.

« Grâce à cet appui, les entreprises peuvent participer au développement d'applications concrètes utilisant des technologies novatrices dont nous pouvons bénéficier, en tant qu'organisations individuelles, que membres de l'industrie et que Canadiens et Canadiennes, a déclaré Pierre Rivard, président du conseil d'administration de Piles à combustible Canada et président de la Hydrogenics Corporation. En aidant à créer ce climat de coopération, ces investissements permettront, dans les années qui viennent, de renforcer le rôle de premier plan du Canada dans les domaines du développement et de l'application de technologies basées sur l'hydrogène et de technologies compatibles avec l'hydrogène. »

Le gouvernement du Canada souscrit à la vision d'une économie de l'hydrogène et s'engage à travailler en partenariat avec les intervenants de l'industrie de l'hydrogène afin de favoriser le développement et l'introduction rapide sur le marché canadien de technologies qui appuient cette vision, telles que les piles à combustible et celles utilisées pour produire, stocker et distribuer de l'hydrogène. En ce sens, le Programme APh2 de Partenariat technologique Canada (PTC) encourage les industries canadiennes à être pionnières dans la démonstration de la pertinence de technologies existantes dans des applications concrètes, ce qui fait en sorte que le marché reconnaît plus rapidement les grands effets bénéfiques de l'hydrogène et des technologies compatibles avec l'hydrogène sur les plans environnemental, économique et social, pour les Canadiens et Canadiennes.

Le but du Programme APh2 de PTC est de faire en sorte que le marché adopte rapidement l'hydrogène et les technologies compatibles avec l'hydrogène au Canada, et ce, par l'entremise du financement de projets pilotes menés par des chefs de file de l'industrie. L e Programme APh2 met en évidence des modèles d'hydrogène et de technologies compatibles avec l'hydrogène qui fonctionnent dans des situations concrètes, ce qui permet à chacun d'être davantage sensibilisé à l'immense potentiel d'une économie de l'hydrogène pour l'industrie et les Canadiens et Canadiennes, et d'y être favorable.

Document d’information

Date de modification :