Archivé — Le Gouvernement du Canada investit dans un projet de recherche-développement visant à améliorer la sécurité des chaînes d’approvisionnement mondiales

Ottawa, le 26 mai 2009 — Le ministre de l'Industrie, l'honorable Tony Clement, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un investissement remboursable de 3,1 millions de dollars dans un projet de recherche-développement (R-D). Le projet, qui sera réalisé par TransCore Link Logistics Inc. (TransCore), vise à mettre au point des technologies de suivi et de repérage par satellite de produits et de biens.

« L'aide fournie dans le cadre de ce projet créera des emplois au Canada et renforcera la sécurité des biens qui entrent au pays, a déclaré le ministre Clement. Cette nouvelle technologie améliorera l'efficacité des processus d'expédition, un atout pour les petites et moyennes entreprises. Elle procurera aussi des avantages aux consommateurs, car elle aidera à garantir la réception des produits qu'ils ont achetés. Enfin, elle ouvrira toute une gamme de débouchés en matière d'innovation. »

Dans le cadre de ce projet de R-D de 10,4 millions de dollars, TransCore mettra au point des technologies sans fil, par GPS, et des technologies de transfert de données pour son système GlobalWave, qui assure le suivi des véhicules et des biens tout au long de la chaîne d'approvisionnement. L'objectif est d'améliorer la sécurité des expéditions, la gestion du parc de véhicules et le rendement global. La sécurité et l'efficacité seront renforcées, ce qui sera avantageux tant pour les expéditions commerciales que pour les expéditions militaires.

« Le soutien accordé par le Gouvernement du Canada nous permettra d'entreprendre ce projet de recherche-développement novateur au Canada, a expliqué David Roscoe, vice-président du secteur de l'ingénierie et de la R-D chez GlobalWave. La population a besoin de produits améliorés pour assurer la sécurité de la chaîne d'approvisionnement en temps opportun, et ce projet nous permettra de répondre à ce besoin. »

Ce projet aura pour effet de créer ou de préserver une vingtaine d'emplois de haute qualité à Kanata, dans la banlieue d'Ottawa, pour chaque année de la phase de travail d'une durée de trois ans. La collaboration de TransCore avec l'Université Carleton et le Centre de recherches sur les communications Canada rendra aussi possible le transfert de technologie à grande échelle, en plus d'avoir des retombées positives importantes.

« L'annonce d'aujourd'hui témoigne de l'engagement de notre gouvernement à l'égard de la croissance et de la prospérité de l'industrie de la haute technologie ici même à Kanata, a déclaré le ministre d'État et député de Carleton-Mississippi Mills, l'honorable Gordon O'Connor. Notre main-d'œuvre locale est hautement spécialisée et très motivée, et l'octroi de cet investissement démontre que Kanata est l'endroit par excellence pour mener à bien des projets de haute technologie. »

Cet investissement est effectué dans le cadre de l'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (ISAD), qui soutient les projets stratégiques de recherche industrielle et de développement préconcurrentiel dans les industries de l'aérospatiale, de la défense, de l'espace et de la sécurité. L'ISAD est gérée par l'Office des technologies industrielles, un organisme de service spécial d'Industrie Canada, dont le mandat est de favoriser la R-D de pointe dans les industries canadiennes.

Renseignements (médias seulement) :

Pema Lhalungpa
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Tony Clement
Ministre de l'Industrie
613-995-9001

Relations avec les médias
Industrie Canada
613-943-2502


Fiche d'information

Le gouvernement du Canada investit dans un projet de recherche-développement visant à améliorer la sécurité des chaînes d'approvisionnement mondiales

Le gouvernement du Canada fera un investissement remboursable de 3,1 millions de dollars dans un projet de recherche-développement (R-D). Le projet sera mené par TransCore Link Logistics Inc. (TransCore) et vise à développer des technologies de suivi et de repérage par satellite de produits et de biens. TransCore mènera ses travaux de R-D à sa division GlobalWave, située à Kanata, dans la banlieue d'Ottawa, en Ontario.

TransCore développera de nouveaux produits et de nouvelles applications pour son système GlobalWave, qui assure le suivi et le repérage des marchandises et des véhicules tout au long de la chaîne d'approvisionnement mondiale. De petits terminaux alimentés par pile sont fixés aux véhicules de transport (camions, remorques, wagons de chemin de fer et conteneurs d'expédition). Ces terminaux transmettent des renseignements (par exemple, l'emplacement et la température) par satellite et par Internet au propriétaire du parc de véhicules selon un échéancier déterminé à l'avance ou lorsque la situation l'exige.

Dans le cadre de ce projet de 10,4 millions de dollars, TransCore développera des détecteurs sans fil, améliorera la durée de vie des piles et l'exactitude de sa technologie GPS, créera un nouveau produit de messagerie pour un transfert de données plus rapide et étendra l'utilisation du système GlobalWave aux conteneurs ayant une valeur élevée transportés par bateau, par train et par camion. Ces développements augmenteront la sécurité et l'efficacité des expéditions commerciales et militaires tout en améliorant la gestion et le rendement du parc de véhicules.

Le transport terrestre, ferroviaire et maritime est de plus en plus favorisé dans le monde pour l'acheminement des biens manufacturés. TransCore prévoit que son système amélioré GlobalWave remédiera aux problèmes de communication avec les terminaux satellites quand le satellite ne voit pas directement les conteneurs, par exemple, lorsque les conteneurs sont empilés sur un navire ou circulent entre différents modes de transport et qu'il est difficile de les suivre en permanence.

Ce projet permettra de créer ou de préserver une vingtaine d'emplois de haute qualité à Ottawa pour chaque année de la phase de travail de trois ans.

Depuis 2006, TransCore entretient une relation productive avec l'Université Carleton, qui permet aux étudiants des cycles supérieurs de travailler chez TransCore, où ils mènent des travaux de R-D. TransCore collabore aussi avec le Centre de recherches sur les communications Canada. Ces deux collaborations se poursuivront tout au long du projet.

Ce projet aura des retombées positives importantes. Par exemple, la sécurité accrue de la chaîne d'approvisionnement contribuera à préserver les ressources qui, autrement, auraient pu être perdues à cause d'accidents ou de vols. Une gestion plus efficace du parc de véhicules permettra aussi de faire des économies de carburant et de frais d'assurances et de diminuer la consommation d'énergie et les émissions de matières polluantes.

La technologie mise au point pourrait également avoir des applications plus vastes, comme une technologie sans fil améliorée ou la miniaturisation des produits de communications sans fil.

Le siège social de TransCore Link Logistics Inc. est situé à Mississauga, en Ontario. L'entreprise compte 116 employés et se spécialise dans les systèmes de communications et de repérage par satellite pour le transport des véhicules et des marchandises. Son système tout-en-un GlobalWave est largement utilisé pour le repérage des camions, remorques et wagons de chemin de fer, les communications avec les chauffeurs, la gestion des éléments d'actif et la surveillance du rendement des parcs de véhicules.

Grâce à des investissements remboursables, l'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (ISAD), lancée en avril 2007, soutient la recherche industrielle et le développement préconcurrentiel effectués au Canada par le secteur privé dans les domaines de l'aérospatiale, de la défense, de la sécurité et de l'espace.

L'ISAD compte plusieurs avantages, tels que mobiliser des investissements du secteur privé en R-D, attirer des investissements étrangers au Canada, faire avancer le transfert des technologies et l'innovation, et développer une main-d'œuvre spécialisée. L'ISAD est gérée par l'Office des technologies industrielles, un organisme de service spécial d'Industrie Canada qui a comme mandat de favoriser la R-D de pointe menée par les industries canadiennes.

Pour obtenir plus de renseignements sur l'ISAD, veuillez consulter le site Web de l'Office des technologies industrielles au oti.ic.gc.ca.

L'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (ISAD)

L’Initiative stratégique pour l’aérospatiale et la défense (ISAD) a pour objet de soutenir les projets de recherche industrielle et de développement préconcurrentiel (R-D) stratégiques dans les industries de l’aérospatiale, de la défense, de l’espace et de la sécurité (A-D).

Lancée le 2 avril 2007, cette nouvelle initiative comporte trois objectifs clés :

  1. encourager la R-D stratégique menant à l’innovation et à l’excellence dans les nouveaux produits et services;
  2. améliorer la compétitivité des entreprises canadiennes de l’A-D;
  3. favoriser la collaboration entre les instituts de recherche, les universités, les collèges et le secteur privé.

En investissant dans des projets de R-D stratégiques, l’ISAD contribue à la mise au point de technologies qui sont axées sur les produits ou services de prochaine génération, tirent profit des forces canadiennes et permettent aux entreprises du pays de participer à des plateformes importantes.

L’ISAD est administrée par l’Office des technologies industrielles selon des normes élevées de transparence et de reddition de comptes. Les demandes de projet font toutes l’objet d’une évaluation approfondie au moyen d’un processus clair et rigoureux, dont les critères d’évaluation sont publiés. Parmi ces critères figurent la capacité de l’entreprise d’atteindre les objectifs énoncés, les avantages technologiques du projet et les retombées sociales et économiques escomptées.

Les Canadiens bénéficient tous des contributions de l’ISAD grâce aux retombées technologiques et économiques des projets de R-D soutenus, notamment dans divers secteurs de l’économie comme la nanotechnologie et les technologies de l’information, sans oublier l’établissement de partenariats de collaboration avec les universités, collèges et établissements de recherche. Les contributions de l’ISAD servant à financer la R-D permettront aussi d’offrir des possibilités d’emploi de grande qualité, de renforcer le bassin canadien de main-d’oeuvre en y ajoutant des scientifiques, ingénieurs et chercheurs talentueux, et de mettre à profit les investissements du secteur privé dans la R-D.

Les industries canadiennes de l’A-D sont reconnues partout dans le monde pour leurs produits et services de pointe. Au pays, ces industries sont d’importants moteurs économiques dans toutes les régions et, ensemble, elles contribuent sensiblement au développement de l’économie canadienne du savoir. Chefs de file mondiaux, les industries canadiennes de l’A-D offrent des solutions concurrentielles et novatrices, fortes de leur main-d’oeuvre hautement qualifiée.

L’Office des technologies industrielles, organisme de service spécial d’Industrie Canada, a comme mandat de favoriser la R-D de pointe dans les industries canadiennes.

Date de modification :