Archivé — Le gouvernement du Canada investit dans la technologie des revêtements protecteurs pour les marchés de l’aérospatiale et de la défense

Toronto (Ontario), le 28 mai 2009 — Le ministre de l'Industrie, l'honorable Tony Clement, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement fédéral appuierait une petite entreprise, Sputtek Inc., qui fait preuve d'innovation dans le but d'améliorer la sécurité et la durabilité des pièces utilisées dans les secteurs de l'aérospatiale et de la défense.

« Cet investissement démontre l'engagement du gouvernement du Canada à appuyer les petites et moyennes entreprises qui voient grand, a déclaré le ministre Clement. En investissant dans Sputtek, nous aidons une entreprise canadienne à investir dans la recherche et le développement préconcurrentiel au sein d'une industrie multinationale. »

Le gouvernement du Canada consentira un investissement remboursable de 360 285 $ dans la société Sputtek, dont le siège social est à Toronto, pour qu'elle puisse mener des travaux de recherche-développement portant sur une technologie avancée de revêtements protecteurs. Le projet, qui totalisera 1,2 million de dollars, aidera l'entreprise à mettre au point des revêtements protecteurs plus rentables et plus résistants à l'usure et à la corrosion.

Les secteurs de l'aérospatiale et de la défense tireront profit de l'amélioration de l'efficacité des enrobés et de la possibilité d'utiliser des matériaux de qualité moindre ou moins lourds sans pour autant compromettre leur durabilité.

Ce projet tire parti des forces existantes du Canada dans le secteur de pointe des matériaux et des revêtements, tout en encourageant la collaboration avec des partenaires universitaires, fédéraux et industriels, notamment l'Université McMaster.

« La recherche-développement axée sur l'innovation est la pierre angulaire du succès de l'entreprise, a déclaré Rosen Tovbin, président de Sputtek. Le Gouvernement du Canada nous aidera à mieux répondre aux besoins des secteurs de l'aérospatiale et de la défense, et assurera à notre société le rang de chef de file sur le marché international des matériaux et des revêtements ».

« Cet investissement dans une nouvelle technologie novatrice est une bonne nouvelle, a souligné Bob Dechert, député de Mississauga-Erindale. L'industrie de l'aérospatiale crée des emplois bien rémunérés et est essentielle à notre économie axée sur le savoir. »

Cet investissement est effectué dans le cadre de l'ISAD, qui soutient les projets stratégiques de recherche industrielle et de développement préconcurrentiel dans les industries œuvrant dans les domaines de l'aérospatiale, de la défense, de l'espace et de la sécurité. L'ISAD est gérée par l'Office des technologies industrielles, un organisme de service spécial d'Industrie Canada, ayant pour mandat de favoriser la recherche-développement de pointe dans les industries canadiennes.

Renseignements (médias seulement) :

Pema Lhalungpa
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Tony Clement
Ministre de l'Industrie
613-995-9001

Relations avec les médias
Industrie Canada
613-943-2502


Fiche d'information

Le gouvernement du Canada investit dans la technologie des revêtements protecteurs pour les marchés de l'aérospatiale et de la défense

Le gouvernement du Canada effectue un investissement remboursable de 360 285 dollars dans un projet de recherche et développement (R-D) de 1,2 million de dollars entrepris par Sputtek Inc., afin de développer une technologie avancée des revêtements protecteurs, capable de favoriser les secteurs de l'aérospatiale et de la défense.

Par ce projet, Sputtek concevra, élaborera et appliquera des revêtements tribologiques sur tout un ensemble de matériaux, afin de réduire le frottement et l'usure, principalement sur la surface des composants mécaniques, comme les engrenages et les paliers.

Sputtek développera une nouvelle génération de revêtements présentant de meilleures capacités d'adhérence et de durabilité, une dureté accrue et un coût réduit. Ce projet permettra en outre d'améliorer l'efficacité de la chambre utilisée pour déposer ces revêtements sur les composants mécaniques.

Les nouvelles technologies amélioreront la résistance contre l'usure-corrosion, tout en offrant de potentiels avantages environnementaux, en requérant moins de lubrifiant et moins d'énergie pendant le processus de revêtement. Les améliorations doivent en outre réduire la pollution par le bruit.

Les secteurs de l'aérospatiale et de la défense tireront profit de l'amélioration de la performance des transmissions et des autres systèmes mettant les pièces mobiles en contact direct. L'amélioration des revêtements protecteurs permettra également à ces secteurs d'utiliser un acier de qualité inférieure et des matériaux plus légers, comme des alliages d'aluminium et de titane, réduisant ainsi les coûts sans compromettre la durabilité des matériaux.

Sputtek réalisera son projet de R-D entièrement au Canada, ce qui permettra de créer et/ou de maintenir 15 emplois de haute qualité à Toronto. L'entreprise poursuivra également des partenariats avec les universités, les organismes fédéraux et les constructeurs de matériel. Sputtek collabore avec l'Université McMaster pour développer des revêtements à des fins universitaires et scientifiques. La société évalue actuellement la possibilité d'une collaboration avec le Conseil national de recherche du Canada, afin de tester et d'évaluer les échantillons de revêtement.

Sputtek est une entreprise canadienne privée, qui mène des projets de recherche et développement approfondis sur les nouveaux matériaux et revêtements à couche mince pour les machines, l'outillage et les autres applications industrielles, et qui se spécialise dans les technologies avancées de traitement sous vide. L'entreprise est sise à Toronto (Etobicoke), en Ontario.

L'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (ISAD), lancée en avril 2007, soutient des projets de recherche industrielle et de développement préconcurrentiel dans le secteur privé canadien, dans les industries de l'aérospatiale, de la défense, de la sécurité, et de l'espace, grâce à des investissements remboursables. Pour obtenir plus de renseignements sur l'ISAD, veuillez consulter le site Web de l'Office des technologies industrielles.

Date de modification :