Archivé — Le Gouvernement du Canada appuie la recherche développement de l’industrie de la défense dans les réseaux sans fil évolués

Ottawa, le 18 décembre 2009 — Le ministre d'État et whip en chef du gouvernement, l'honorable Gordon O'Connor, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Industrie, l'honorable Tony Clement, un investissement remboursable de 9,7 millions de dollars dans BelAir Networks Inc. (BelAir) pour lui permettre de mettre au point des technologies de réseautage sans fil qui amélioreront les communications de l'industrie de la défense. Cet investissement est effectué dans le cadre de l'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (ISAD).

« L'industrie de la défense a besoin plus que jamais de réseaux sans fil robustes, fiables et hautement sécurisés, a déclaré le ministre Clement. Cet investissement permettra d'y répondre et de s'assurer que les opérations militaires d'aujourd'hui se déroulent de la manière la plus efficace et sécuritaire possible. »

Dans le cadre de ce projet de 32,3 millions de dollars, BelAir concevra et lancera un nouvel ensemble de moyens matériels et logiciels pour sa gamme de produits de réseautage sans fil, qui amélioreront la capacité, la portée et la sécurité des réseaux utilisés par l'industrie de la défense pour la surveillance, les communications, la transmission vidéo et d'autres tâches essentielles. La recherche-développement pour ce projet contribuera en outre à la constitution d'une main-d'œuvre canadienne composée de personnes hautement qualifiées et de travailleurs du savoir.

« L'appui de notre gouvernement aux entreprises technologiques de la région d'Ottawa indique que nous avons confiance dans ce secteur vital du marché de la région de la capitale nationale », a déclaré le ministre O'Connor, qui représente la circonscription Carleton-Mississippi Mills de l'Est de l'Ontario.

BelAir travaillera en collaboration avec des partenaires fédéraux et universitaires, notamment le Centre de recherches sur les communications Canada et l'Université Carleton.

« Grâce à cet investissement de l'ISAD, BelAir pourra apporter des améliorations majeures en matière de réseautage sans fil, qui profiteront aux forces de défense mondiales, a déclaré Bernard Herscovich, président et chef de la direction de BelAir. Ce projet aidera également notre entreprise à continuer d'être chef de file mondial de l'industrie du réseautage sans fil. »

L'ISAD soutient les projets stratégiques de recherche industrielle et de développement préconcurrentiel dans les industries de l'aérospatiale, de la défense, de l'espace et de la sécurité. L'ISAD est gérée par l'Office des technologies industrielles, un organisme de service spécial d'Industrie Canada ayant pour mandat de favoriser la recherche-développement de pointe dans les industries canadiennes.

Renseignements (médias seulement) :

Lynn Meahan
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Tony Clement
Ministre de l'Industrie
613-995-9001

Relations avec les médias
Industrie Canada
613-943-2502


Fiches d'information

Le gouvernement du Canada investit 9,7 M$ dans les technologies de réseautage sans fil évoluées

Le gouvernement du Canada effectue un investissement remboursable de 9,7 M$ dans un projet de recherche et développement (R-D) de 32,3 M$ entrepris par BelAir Networks Inc. (BelAir). Ce projet vise à concevoir des technologies de réseautage sans fil qui amélioreront la sécurité des communications liées à la défense. Cet investissement est effectué dans le cadre de l'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (ISAD).

Le projet permettra à BelAir de faire la conception et le lancement d'un nouvel ensemble de capacités matérielles et logicielles pour sa gamme de produits de réseaux sans fil maillés.

Le maillage de réseau sans fil est une voie pour acheminer les données au moyen d'un réseau de points de connexion, ou « nœuds », plutôt que de manière strictement linéaire. Ces réseaux fiables peuvent quand même fonctionner en cas de défaillance d'une connexion, car ils permettent aux données de passer d'un nœud à un autre et de suivre un chemin différent jusqu'à ce qu'elles atteignent leur destination.

Les industries de la défense dépendent de réseaux fiables et hautement sécurisés pour une foule d'applications, notamment la surveillance, les communications et les capacités vidéo.

Ce projet soutenu par l'ISAD permettra à BelAir d'innover et d'adapter ses technologies liées aux réseaux sans fil maillés, puis d'en accroître la capacité, la portée et la sécurité, tout en respectant des normes militaires rigoureuses en matière de sécurité et de chiffrement des communications.

Le projet aidera à accroître la main-d'œuvre canadienne constituée de travailleurs du savoir hautement qualifiés. BelAir collaborera avec des partenaires fédéraux et universitaires, comme le Centre de recherches sur les communications Canada et l'Université Carleton. L'entreprise prévoit embaucher des étudiants stagiaires pendant le projet.

BelAir est une entreprise privée canadienne dont le siège est situé à Kanata (Ontario). Elle possède des bureaux en Europe et en Asie ainsi qu'une filiale en propriété exclusive (BelAir Networks Corp.) aux États-Unis. Il s'agit d'une chef de file de la conception et du déploiement de produits liés aux réseaux sans fil maillés à large bande.

L'ISAD soutient la recherche industrielle et le développement préconcurrentiel effectués par le secteur privé dans les industries de l'aérospatiale, de la défense, de la sécurité et de l'espace, par des investissements remboursables. Pour obtenir plus d'information au sujet de l'ISAD, veuillez consulter le site de l'Office des technologies industrielles.

Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense

L'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (ISAD) a pour objet de soutenir les projets de recherche industrielle et de développement préconcurrentiel stratégiques dans les industries de l'aérospatiale, de la défense, de l'espace et de la sécurité (A-D).

Lancée le 2 avril 2007, cette nouvelle initiative comporte trois objectifs clés :

  1. encourager la recherche-développement (R-D) stratégique menant à l'innovation et à l'excellence dans les nouveaux produits et services;
  2. améliorer la compétitivité des entreprises canadiennes de l'A-D;
  3. favoriser la collaboration entre les instituts de recherche, les universités, les collèges et le secteur privé.

Le nouveau financement octroyé à l'ISAD sera versé sur une période de quatre ans à compter de 2010. Il permettra de faire en sorte que le programme bénéficie de fonds suffisants pour respecter ses obligations actuelles et faire face à l'augmentation future prévue des demandes.

En investissant dans des projets de R-D stratégiques, l'ISAD contribue à la mise au point de technologies qui sont axées sur les produits et services de la prochaine génération, tirent profit des forces du Canada et permettent aux entreprises canadiennes de participer à des plateformes importantes.

L'ISAD est administrée par l'Office des technologies industrielles selon des normes élevées de transparence et de reddition de comptes. Les demandes de projet font toutes l'objet d'une évaluation approfondie au moyen d'un processus clair et rigoureux, dont les critères d'évaluation sont publiés. Parmi ces critères figurent la capacité de l'entreprise d'atteindre les objectifs énoncés, les avantages technologiques du projet et les retombées sociales et économiques escomptées. L'ISAD respecte les engagements du Canada en matière de commerce international.

Les Canadiens bénéficient tous des contributions de l'ISAD grâce aux retombées technologiques et économiques des projets de R-D soutenus, notamment dans divers secteurs de l'économie comme la nanotechnologie et les technologies de l'information, sans oublier l'établissement de partenariats de collaboration avec les universités, collèges et instituts de recherche. Les contributions de l'ISAD servant à financer la R-D permettront aussi d'offrir des possibilités d'emploi de grande qualité, de renforcer le bassin canadien de main-d'œuvre grâce à l'embauche de scientifiques, d'ingénieurs et de chercheurs talentueux, et de mettre à profit les investissements du secteur privé dans la R-D.

Les industries canadiennes de l'A-D sont reconnues partout dans le monde pour leurs produits et services de pointe. Au pays, ces industries sont d'importants moteurs économiques dans toutes les régions et, ensemble, elles contribuent sensiblement au développement de l'économie canadienne du savoir. Chefs de file mondiaux, les industries canadiennes de l'A-D offrent des solutions concurrentielles et novatrices et peuvent compter sur une main-d'œuvre hautement qualifiée.

L'Office des technologies industrielles, un organisme de service spécial d'Industrie Canada, a pour mandat de favoriser la R-D de pointe dans les industries canadiennes.

Date de modification :