Archivé — Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense: Faits saillants du programme 2007-2009

Pour obtenir une version imprimée de cette publication, s'adresser aux :

Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa (Ontario) K1A 0S5

Téléphone (sans frais) : 1-800-635-7943 (au Canada et aux États-Unis)
Téléphone (appels locaux) : 613-941-5995
ATS : 1-800-465-7735
Télécopieur (sans frais) : 1-800-565-7757 (au Canada et aux États-Unis)
Télécopieur (envois locaux) : 613-954-5779
Courriel : Éditions et Services de dépôt
Site Web : Publications du gouvernement du Canada

On peut obtenir cette publication sur supports accessibles, sur demande. Communiquer avec la :

Section des services du multimédia
Direction générale des communications et du marketing
Industrie Canada
Bureau 265D, tour Ouest
235, rue Queen
Ottawa (Ontario) K1A 0H5

Téléphone : 613-947-5177
Télécopieur : 613-947-7155
Courriel : Section des services du multimédia

60652

Table des matières


Introduction

Les industries canadiennes de l'aérospatiale, de la défense, de l'espace et de la sécurité (A-D) apportent une importante contribution à l'économie nationale. Le secteur de l'aérospatiale compte à lui seul plus de 400 entreprises d'un océan à l'autre et emploie environ 80 000 CanadiensNote de bas de page 1. Les industries canadiennes de la défense et de la sécurité emploient plus de 70 000 Canadiens et enregistrent un chiffre d'affaires annuel de 10 milliards de dollarsNote de bas de page 2.

Ces industries contribuent également dans une large mesure à l'économie mondiale. Le Canada est le troisième plus grand producteur d'aéronefs civils, jouissant d'une réputation enviable sur les plans de la qualité, de la valeur, des performances et de la fiabilité. Environ la moitié des recettes de l'industrie canadienne de la défense et de la sécurité proviennent des ventes internationalesNote de bas de page 3.

Sur le marché mondial, la recherche-développement (R-D) constitue un moteur clé de la croissance économique, et les entreprises novatrices contribuent généralement plus que les autres à cette croissance. La R-D permet au Canada d'être concurrentiel sur de nouveaux marchés et dans de nouvelles industries et aide les entreprises canadiennes à offrir à leurs clients des produits, procédés et services nouveaux ou améliorés.

La R-D novatrice profite également aux Canadiens de nombreuses façons : développement économique, possibilités d'emplois et avantages possibles, sur le plan de l'environnement ou de la sécurité, des technologies nouvelles ou améliorées (par exemple, meilleur rendement énergétique, réduction des émissions ou amélioration des capacités de communication d'urgence).

Les entreprises canadiennes doivent investir dans l'innovation afin de maintenir et d'accroître leur part du marché mondial. Malheureusement, les dépenses des entreprises canadiennes en R-D ont tendance à être faibles par rapport à celles d'autres pays développés, ce qui risque de faire perdre au Canada sa compétitivité économiqueNote de bas de page 4. En période d'incertitude économique, les entreprises peuvent réduire leurs dépenses en R-D, ralentissant ainsi le rythme de l'innovation, « ce qui fait qu'il est difficile de rester à l'avant-garde »Note de bas de page 5.

L'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (ISAD) aide à accélérer l'innovation dans les entreprises canadiennes de l'A-D en vue de produire des avantages économiques, technologiques et sociaux pour l'ensemble des Canadiens. Le programme offre un financement remboursable à l'appui de projets stratégiques de R-D industrielle et préconcurrentielle en A-D. Lancée en 2007, l'ISAD est le programme phare de l'Office des technologies industrielles (OTI), un organisme de service spécial d'Industrie Canada.

Le présent rapport porte sur les deux premières années d'existence de l'ISAD, soit du 2 avril 2007 au 31 mars 2009. Il souligne le travail mené à bien pendant cette période afin de soutenir les efforts en matière de R-D des industries canadiennes, tout en assurant la transparence et l'obligation de rendre compte du programme.

À l'appui de la stratégie fédérale des sciences et de la technologie

En mai 2007, le gouvernement du Canada a présenté sa stratégie des sciences et de la technologie (S et T), intitulée Réaliser le potentiel des sciences et de la technologie au profit du Canada.

La stratégie porte principalement sur la mise en place d'un cadre commercial qui encourage l'innovation par le secteur privé, tout en veillant à ce que les fonds publics soient investis judicieusement. Elle reconnaît le rôle important que le secteur privé et d'autres jouent dans l'économie canadienne et s'engage à investir dans la R-D.

L'ISAD constitue un volet important de la stratégie des S et T. Le programme, qui met l'accent sur les industries canadiennes de l'A-D, appuie directement les engagements du gouvernement du Canada à soutenir la R-D, à attirer l'investissement du secteur privé et à encourager les partenariats stratégiques et la collaboration entre les entreprises et les établissements de recherche. Ces mêmes engagements sont des éléments clés du Plan d'activités d'Industrie Canada 2009-2010, qui considère les sciences et la technologie ainsi que les connaissances et l'innovation comme des moteurs efficaces d'une économie canadienne dynamique.

En consentant des investissements remboursables dans des projets stratégiques de R-D industrielle et préconcurrentielle, l'ISAD aide à créer un milieu favorable où les entreprises canadiennes peuvent mettre au point des technologies, produits et procédés de pointe. Ces efforts profiteront non seulement à l'entreprise qui mène des activités de R-D, mais aussi à d'autres entreprises dans toute la chaîne d'approvisionnement de l'A-D, ainsi qu'à l'économie canadienne dans son ensemble par la création d'emplois, le transfert de technologies et d'autres retombées.

En même temps, en favorisant la R-D du secteur privé au pays, l'ISAD aide les entreprises canadiennes de toutes tailles à demeurer concurrentielles dans l'économie mondiale.

Survol de l'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense

L'ISAD offre des contributions remboursables à l'appui de la R-D stratégique aux industries canadiennes de l'A-D. En partageant les risques et les avantages de la R-D, l'ISAD soutient l'innovation dans les entreprises canadiennes de l'A-D. Le programme encourage également le secteur privé à investir dans la R-D en accroissant le montant disponible pour les projets admissibles.

L'ISAD vise trois principaux objectifs :

  1. encourager la R-D stratégique, source d'innovation et d'excellence dans de nouveaux produits et services;
  2. accroître la compétitivité des entreprises canadiennes de l'A-D;
  3. favoriser la collaboration entre les instituts de recherche, les universités, les collèges et le secteur privé.

Le programme de l'ISAD offre des contributions remboursables plutôt que des subventions ou des prêts. Le remboursement dépend des recettes brutes du bénéficiaire et commence généralement un an après que l'étape de R-D du projet financé par l'ISAD est terminée. Le remboursement s'échelonne normalement sur 15 ans après l'achèvement du projet.

Processus d'application

Toutes les demandes de financement présentées à l'ISAD font l'objet d'examens rigoureux de l'admissibilité, de l'évaluation et de la diligence raisonnable. L'examen de l'admissibilité vise à s'assurer que le projet proposé est admissible au financement de l'ISAD. Cinq éléments principaux doivent être vérifiés avant qu'une entreprise puisse satisfaire aux critères d'admissibilité :

  • L'entreprise doit être constituée en personne morale en vertu de la loi canadienne, être prête à mener des activités de R-D stratégique dans le secteur de l'A-D et à créer, pour les entreprises canadiennes, des occasions de contribuer à l'établissement d'une main-d'oeuvre hautement qualifiée et fondée sur le savoir.
  • La proposition doit montrer que le projet de l'entreprise comprendra des activités admissibles (c'est-à-dire des activités de recherche industrielle et de développement préconcurrentiel).
  • Le projet doit comprendre des activités de R-D stratégique qui appuient la mise au point de produits ou de services en A-D de la prochaine génération; faire fond sur les points forts du Canada en matière de développement de technologies de l'A-D; permettre aux entreprises canadiennes de participer à d'importantes plateformes et chaînes d'approvisionnement; ou aider les industries de l'A-D à respecter les obligations internationales du Canada.
  • Le demandeur doit prouver qu'une aide gouvernementale est requise pour respecter la portée et le calendrier du projet proposé.
  • La R-D stratégique ou la fabrication de technologies à forte valeur ajoutée, rendue possible grâce aux contributions remboursables de l'ISAD, doit se faire au Canada, sauf si le ministre de l'Industrie en convient autrement.

L'examen de l'évaluation porte sur la capacité de l'entreprise à atteindre les objectifs énoncés (par exemple, ressources financières, compétence en gestion, plan d'affaires, capacité technique), les avantages technologiques qui pourraient être obtenus (par exemple, innovation, faisabilité de la R-D) et les avantages sociaux et économiques qui pourraient résulter du travail efficace de R-D proposé par l'entreprise (par exemple, avantages économiques, retombées et diffusion de la technologie, partenariats de collaboration).

L'examen de la diligence raisonnable évalue plus en détail les affirmations figurant dans la proposition, ainsi que les conclusions de l'évaluation.

Projets approuvés par l'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense

Pendant les deux premières années d'existence de l'ISAD, plus de 415 millions de dollars ont été alloués à 10 projets novateurs, attirant des investissements supplémentaires de 768,8 millions de dollars dans la R-D. En d'autres termes, chaque dollar investi par l'ISAD est allé chercher 1,85 $ de plus en investissement dans la R-D.

Au cours de cette période, les investissements de l'ISAD ont été effectués dans les entreprises énumérées ci-dessous. On trouvera de plus amples renseignements sur chaque projet dans les pages suivantes et dans le site Web de l'OTI.

Résumé des projets en cours de l'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (au 31 mars 2009)
Nom de l'entreprise Date du contrat Aide autorisée ($) Total des coûts
admissibles du
projet ($)
Description détaillée - Résumé des projets en cours de l'Initiative stratégique pour l'aérospatiale et la défense (au 31 mars 2009)Note de bas de page 6
Diamond D-JET Corporation 10-01-2008 19 600 000 65 333 333
Integran Technologies Inc. 27-08-2008 4 596 000 11 490 000
Bristol Aerospace Limited 01-09-2008 43 391 600 108 479 000
Héroux-Devtek Inc. 02-09-2008 26 964 430 77 041 229
Norsat International Inc. 05-09-2008 5 975 200 17 072 000
Esterline CMC Électroniques Inc. 13-01-2009 52 287 784 149 393 669
EMS Technologies Canada Ltd. 03-03-2009 8 718 634 29 062 113
TransCore Link Logistics Inc. 27-03-2009 3 127 200 10 424 000
CAE Inc. 30-03-2009 250 000 000 714 285 714
Sputtek Inc. 31-03-2009 360 285 1 200 951
Total   415 021 133 1 183 782 009

Diamond D-JET Corporation
London (Ontario)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet de Diamond D-JET Corporation (Diamond) qui porte sur un avion à réaction monomoteur à cinq passagers, entièrement en matériaux composites. La contribution remboursable sans condition de l'ISAD, d'un montant de 19,6 millions de dollars, a permis d'aller chercher 45,7 millions de dollars de plus pour le financement de la R-D.

L'investissement de l'ISAD aide Diamond à développer ses compétences dans une nouvelle catégorie d'avions (petits avions d'affaires à réaction), tout en aidant à maintenir la position du Canada en tant que chef de file dans le domaine des petits avions entièrement en matériaux composites. Cette technologie est fort demandée dans l'industrie aéronautique, car elle réduit le poids des avions et permet la construction d'avions plus légers, plus solides et à plus faible consommation de carburant.

Les compétences et les capacités développées grâce à ce projet de R-D seront applicables à de futurs projets en aérospatiale et dans d'autres marchés qui pourraient tirer parti d'une technologie de pointe en matériaux composites. Le travail aidera également à former une main-d'oeuvre hautement qualifiée et à élargir la base de connaissances en fabrication de matériaux composites au Canada.

Diamond réalise des progrès importants dans l'atteinte des objectifs du projet. L'entreprise a intensifié sa R-D stratégique, poursuivi le développement de son D-JET et effectué avec succès des vols d'essai en vue du lancement officiel et de la certification de l'aéronef. Le D-JET a été désigné aux fins de certification, et la première livraison avoir lieu vers le milieu de 2010 au plus tôt. Diamond a déjà reçu des commandes d'avions de divers clients, notamment des pilotes privés, des avions taxis et des écoles de pilotage.

Ce projet a également permis à Diamond de renforcer ses partenariats et ses collaborations, y compris avec le Fanshawe College, le Conseil national de recherches du Canada et des entreprises de sa chaîne d'approvisionnement.

Diamond Aircraft Industries Inc. est le troisième plus grand producteur d'aéronefs dans la catégorie des moins de trois tonnes et possède des unités de production au Canada, en Autriche, en Chine et en Allemagne.

Integran Technologies Inc.
Toronto (Ontario)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet d'Integran Technologies Inc. (Integran) qui porte sur les nanorevêtements de prochaine génération, en vue d'améliorer la durée de vie, la durabilité et le coût des outils utilisés en aérospatiale pour former et façonner les diverses pièces d'un avion. La contribution remboursable sans condition de l'ISAD, d'un montant de 4,5 millions de dollars, a permis d'aller chercher 6,9 millions de dollars de plus pour le financement de la R-D.

Le projet aidera Integran à élaborer des outils d'aérospatiale revêtus qui sont plus légers, moins chers et plus faciles à fabriquer, et qui consomment moins d'énergie.

L'investissement appuie la participation du Canada au programme multinational de l'avion d'attaque interarmées, tout en aidant une entreprise canadienne à demeurer à la fine pointe du secteur en pleine croissance de la nanotechnologie. De concert avec l'Université de Toronto, Integran offrira aux étudiants diplômés en génie une expérience pratique de travail grâce à ce projet novateur de R-D en nanotechnologie, qui appuiera le transfert de connaissances dans la région.

Le travail d'Integran avance bien. L'entreprise a recruté du personnel technique additionnel et collabore avec divers partenaires industriels, y compris plusieurs entreprises de l'A-D.

Integran, une société d'ingénierie en applications métallurgiques appartenant à des intérêts privés, est un chef de file dans la mise au point et la commercialisation de nanotechnologies de pointe.

Bristol Aerospace Limited
Winnipeg (Manitoba)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet de Bristol Aerospace Limited (Bristol) qui porte sur de nouveaux procédés de fabrication de matériaux composites et d'assemblages complexes intégrant à la fois des éléments composites et métalliques. La contribution à remboursement conditionnel de l'ISAD, d'un montant de 43,3 millions de dollars, a permis d'aller chercher 65 millions de dollars de plus pour le financement de la R-D.

L'investissement appuie la participation du Canada au programme multinational de l'avion d'attaque interarmées en élaborant une technologie novatrice qui donnera une force sans égale à l'aile et à la queue de l'avion F-35. Le projet fait fond sur les points forts du Canada en matière de composites aéronautiques, tout en contribuant à un centre d'excellence en aérospatiale à Winnipeg. En plus d'accroître la compétitivité de l'entreprise, le savoir-faire mis au point grâce à ce projet profitera aux projets ultérieurs en A-D et pourrait déboucher sur de nouvelles utilisations des composites dans d'autres domaines de la conception d'aéronefs.

Depuis le début du projet de l'ISAD, l'entreprise a commencé à travailler à la qualification et au développement préalable à la production. Le projet accroît également les partenariats de Bristol avec des entreprises industrielles de la grappe des composites à Winnipeg, avec des établissements postsecondaires, dont l'Université du Manitoba et le Red River College, ainsi qu'avec des institutions gouvernementales et des établissements de recherche, notamment le gouvernement du Manitoba et Diversification de l'économie de l'Ouest Canada.

Bristol Aerospace Limited est la plus grande filiale du groupe d'entreprises de Magellan Aerospace, qui possède des unités d'exploitation dans toute l'Amérique du Nord et au Royaume-Uni.

Héroux-Devtek Inc.
Longueuil (Québec)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet d'Héroux-Devtek Inc. (Héroux-Devtek) qui porte sur des technologies de pointe liées aux trains d'atterrissage. Le projet vise à accroître la fiabilité et la performance des circuits de trains d'atterrissage et à réduire leur impact sur l'environnement. La contribution à remboursement conditionnel de l'ISAD, d'un montant de 26,9 millions de dollars, a permis d'aller chercher 50 millions de dollars de plus pour le financement de la R-D.

L'investissement aidera Héroux-Devtek à renforcer ses capacités sur les plans de la conception, du développement et de l'intégration en vue de fabriquer des circuits de trains d'atterrissage complets et des pièces de trains d'atterrissage, comme des systèmes électroniques et des systèmes de surveillance en vol, pour les aéronefs de la prochaine génération. L'entreprise créera et élaborera également de nouveaux outils logiciels pour la conception et l'essai de pièces et de circuits de trains d'atterrissage.

Héroux-Devtek est spécialisée dans la conception, l'élaboration, la fabrication et la réparation de produits industriels et aérospatiaux. L'entreprise possède huit unités d'exploitation, soit six au Canada et deux aux États-Unis.

Norsat International Inc.
Richmond (Colombie-Britannique)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet de Norsat International Inc. (Norsat) qui porte sur la prochaine génération de technologies de télécommunications par satellite pour systèmes terrestres portatifs. La contribution à remboursement conditionnel de l'ISAD, d'un montant de 5,9 millions de dollars, a permis d'aller chercher 11,1 millions de dollars de plus pour le financement de la R-D.

L'investissement aidera le personnel militaire, les équipes d'intervention d'urgence, les organismes d'information et les missions de secours en cas de catastrophe à mieux communiquer en période de crise, tout en améliorant les capacités technologiques de Norsat et l'efficacité des systèmes de communications par satellite utilisés sur le terrain. L'entreprise élaborera des stations satellites terrestres plus petites, plus légères, plus faciles à utiliser et moins chères.

L'investissement de l'ISAD dans Norsat a jusqu'à présent aidé l'entreprise à annoncer plusieurs ajouts à ses gammes de produits, à offrir son logiciel de contrôle terminal dans 12 langues additionnelles, à lancer un terminal de satellites sur véhicule, à recruter du personnel technique supplémentaire et à collaborer davantage avec les partenaires commerciaux stratégiques existants et les entreprises de sa chaîne d'approvisionnement.

Norsat conçoit et élabore de l'équipement satellite au sol pour la transmission à haute vitesse de données et d'information audio et vidéo. Son siège central se trouve à Richmond, en Colombie-Britannique. L'entreprise possède des bureaux additionnels à Séoul, en Corée du Sud, et à Rome, en Italie. Elle compte également deux filiales en propriété exclusive, aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Esterline CMC Électronique Inc.
Saint-Laurent (Québec)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet d'Esterline CMC Électronique Inc. (CMC Électronique) qui porte sur des technologies innovatrices de postes de pilotage. La contribution à remboursement conditionnel de l'ISAD, d'un montant de 52,2 millions de dollars, a permis d'aller chercher 97,1 millions de dollars de plus pour le financement de la R-D.

L'investissement aidera CMC Électronique à élaborer des technologies rentables pour les postes de pilotage de la prochaine génération d'avions d'affaires à réaction, d'hélicoptères et d'avions de transport, en faisant fond sur le savoir-faire du Canada dans une industrie en constante évolution. Le but du projet est de créer un système intégré de poste de pilotage à architecture ouverte, dont les composants pourront aisément être personnalisés et adaptés en fonction de technologies changeantes et de différents types d'aéronefs.

CMC Électronique conçoit et fabrique des produits électroniques à la fine pointe de la technologie pour des marchés commerciaux et militaires. Filiale en propriété exclusive d'Esterline Technologies Corporation de Bellevue, dans l'État de Washington, l'entreprise est établie à Montréal, au Québec, et compte des bureaux à Ottawa, en Ontario, et à Chicago, en Illinois.

EMS Technologies Canada, Ltd.
Ottawa (Ontario)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet d'EMS Technologies Canada, Ltd. (EMS) qui porte sur la technologie des communications mobiles par satellite de la prochaine génération. La contribution à remboursement conditionnel de l'ISAD, de près de 8,7 millions de dollars, a permis d'aller chercher 20,3 millions de dollars de plus pour le financement de la R-D.

L'investissement aidera EMS à élaborer de nouveaux produits et de nouvelles applications pour ses technologies de communication par satellite, notamment des émetteurs-récepteurs, des antennes et des éléments de réseaux. Cette nouvelle technologie profitera à divers utilisateurs. Ainsi, les forces de sécurité nationales et les voyageurs de commerce bénéficieront de l'amélioration des communications en cours de vol.

Les nouvelles technologies fonctionneront de manière fiable dans un large éventail de conditions environnementales, permettant une communication plus rapide des données sur des plateformes plus robustes. Les marchés de l'aérospatiale et de la défense pourront utiliser ces technologies pour le transport aérien et pour l'aviation militaire, d'affaires et commerciale.

Grâce au travail confié en sous-traitance à d'autres entreprises, ce projet contribuera également au secteur canadien de la fabrication en sous-traitance, tout en facilitant le transfert de technologie entre EMS et ses fournisseurs.

EMS se spécialise dans l'élaboration et le développement d'antennes et de terminaux satellitaires pour le marché de l'aéronautique. EMS Technologies Canada, Ltd. est une filiale d'EMS Technologies Inc., établie à Norcross, en Géorgie.

TransCore Link Logistics Inc.
Kanata (Ontario)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet de TransCore Link Logistics Inc. (TransCore) qui porte sur des technologies de suivi et de repérage par satellite de produits et de biens. La contribution remboursable sans condition de l'ISAD, d'un montant de 3,1 millions de dollars, a permis d'aller chercher 7,3 millions de dollars de plus pour le financement de la R-D.

L'investissement aidera TransCore à élaborer et à améliorer les produits et applications pour son système GlobalWave, qui assure le suivi et le repérage des véhicules et des biens tout au long de la chaîne d'approvisionnement mondiale. L'objectif est d'améliorer la sécurité des expéditions ainsi que la gestion et la performance du parc de véhicules. Tant les expéditions commerciales que les expéditions militaires pourront profiter d'un renforcement de la sûreté, de la sécurité et de l'efficacité.

Grâce à ce projet, TransCore mettra au point des capteurs sans fil, améliorera la précision de sa technologie de système de positionnement mondial et la durée de ses batteries, élaborera un nouveau produit de messagerie permettant un transfert de données plus rapide, et élargira le système GlobalWave qui pourra être utilisé dans des conteneurs de grande valeur transportés par bateau, par train et par camion.

Le projet permettra également un transfert de technologie à grande échelle et aura des retombées grâce à la collaboration soutenue de TransCore avec l'Université Carleton et le Centre de recherches sur les communications Canada.

Établie à Mississauga, en Ontario, TransCore Link Logistics Inc. est spécialisée dans les systèmes de communication et de suivi par satellite pour le transport de véhicules et de biens. Son système intégré GlobalWave est grandement utilisé pour le suivi du transport par camion, par remorque et par train, les communications avec le conducteur, la gestion des biens et la surveillance de la performance du parc de véhicules.

CAE inc.
Saint-Laurent (Québec)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet de CAE inc. (CAE) qui porte sur des technologies innovatrices de simulation de vol. La contribution remboursable sans condition de l'ISAD, d'un montant de 250 millions de dollars, a permis d'aller chercher 464,3 millions de dollars de plus pour le financement de la R-D.

L'investissement aidera CAE à améliorer ses technologies actuelles de modélisation et de simulation, en vue d'élaborer des simulateurs pour une large gamme d'avions au profit des secteurs de l'aviation civile et de la défense. La technologie des simulateurs de vol accroît la sécurité des pilotes en formation, tout en réduisant la pollution atmosphérique et la consommation de carburant.

CAE a également recours à un modèle conjoint de développement technologique qui profite aux universités. L'entreprise appuie le Centre for Advanced Studies in Visualization, Simulation and Modelling de l'Université Carleton; emploie des stagiaires d'universités, notamment de l'Université Concordia, de l'Université McGill, de l'Université de Montréal et de l'Université du Québec à Montréal; et contribue chaque année à des programmes de bourses.

CAE compte des installations et des sites de formation dans 20 pays ainsi que des clients dans plus d'une centaine de pays et répond aux besoins d'environ 3 500 compagnies aériennes, exploitants d'aéronefs et fabricants dans le monde.

Sputtek Inc.
Toronto (Ontario)

L'ISAD a appuyé la R-D d'un projet de Sputtek Inc. (Sputtek) portant sur une technologie avancée de revêtements protecteurs qui améliorera la sécurité et la durabilité des pièces utilisées sur les marchés de l'aérospatiale et de la défense. La contribution remboursable sans condition de l'ISAD, d'un montant de 360 285 $, a permis d'aller chercher 840 666 $ de plus pour le financement de la R-D.

L'investissement aidera cette petite entreprise canadienne à mettre au point des revêtements protecteurs plus rentables et plus résistants à l'usure et à la corrosion. Les secteurs de l'aérospatiale et de la défense tireront profit de l'efficacité accrue des matériaux enrobés et de la possibilité d'utiliser des matériaux de qualité moindre ou moins lourds sans pour autant compromettre leur durabilité.

Le projet tire parti des points forts actuels du Canada dans le secteur des revêtements et des matériaux de pointe, tout en appuyant la collaboration avec les partenaires universitaires, fédéraux et industriels, notamment l'Université McMaster.

Sputtek est une petite entreprise canadienne appartenant à des intérêts privés, qui effectue de vastes travaux de R-D sur des matériaux de pointe et des revêtements en couches minces pour les machines, les outils et d'autres applications industrielles, en se spécialisant dans les technologies avancées sous vide. L'entreprise est établie à Toronto (Etobicoke), en Ontario.

Autres points saillants

Le site Web de l'Office des technologies industrielles

Le site Web de l'OTI est un point de contact important pour les parties prenantes et le grand public. Il fournit de l'information détaillée sur le programme de l'ISAD et les projets annoncés à ce jour.

Les entreprises peuvent utiliser le site Web pour déterminer leur admissibilité à l'ISAD, préparer une demande et présenter des mises à jour annuelles de l'information. Les utilisateurs peuvent également s'abonner au bulletin électronique de l'OTI pour demeurer au fait des dernières annonces de l'ISAD.

Au fur et à mesure que les entreprises mènent à bien les étapes de R-D du projet approuvé et commencent à effectuer les remboursements, l'information à cet effet est affichée sur le site Web de l'OTI.

Le site Web de l'OTI est mis à jour régulièrement et profite de perfectionnements continus, comme l'ajout d'une fonction de recherche améliorée. Le nombre de visiteurs du site a augmenté constamment depuis son lancement en avril 2007, lorsque la section portant sur l'ISAD est devenue la deuxième plus visitée, après la page d'accueil.

Conclusion

Au cours de ses deux premières années d'existence, le programme de l'ISAD s'est avéré un allié dynamique des industries canadiennes de l'A-D, reconnaissant l'importance stratégique de ces industries pour l'économie nationale.

En investissant dans 10 projets novateurs de R-D en aérospatiale et en défense pendant cette période, l'ISAD a atteint ses objectifs clés : encourager l'innovation et l'excellence en R-D, améliorer la compétitivité des entreprises canadiennes et favoriser la collaboration entre le secteur privé, les établissements de recherche et les universités.

Les projets de R-D financés par l'ISAD contribuent non seulement au développement de produits, de procédés et de services en A-D nouveaux ou améliorés, mais ils jettent également les bases de l'innovation future en améliorant le savoir-faire du Canada dans des domaines clés, en transférant les nouvelles technologies et connaissances au moyen de collaborations avec des partenaires et les chaînes d'approvisionnement et en aidant à former et à maintenir une main-d'oeuvre canadienne hautement qualifiée.

L'ISAD fait fond sur sa réussite des deux premières années pour continuer à atteindre ses objectifs et aider un nombre encore plus élevé d'entreprises canadiennes des secteurs de l'aérospatiale et de la défense à mener des projets stratégiques de R-D industrielle et préconcurrentielle leur permettant d'innover, de collaborer et d'être concurrentiels au pays et à l'étranger.

Communiquer avec l'Office des technologies industrielles

On trouvera de l'information plus détaillée sur le programme de l'ISAD ou l'OTI dans le site Web de l'OTI. Pour obtenir d'autres renseignements, communiquer avec :

Office des technologies industrielles
Industrie Canada
235, rue Queen, 7e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0H5

Courriel : Office des technologies industrielles
TTY sans frais (malentendants uniquement) : 1-866-468-1669
Numéro sans frais (Canada) : 1-800-266-7531
Télécopieur : 613-954-5649

Date de modification :